• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Revue de presse Rixheim La grande fête des chiens sportifs

Rixheim La grande fête des chiens sportifs

Imprimer

Pour la cinquième année consécutive, les membres de l'association "Extreme dog Alsace" ont investi le stade de football de Rixheim et ses environs, durant tout le week-end, pour organiser la manifestation "canicross / caniVTT". Les deux disciplines ont rassemblé 70 participants accompagnés de leurs fidèles chiens.

La grande fête des chiens sportifs

Après l'effort, le réconfort…, bien mérité pour le chien - Photo Christophe Schmitt

Dès samedi soir, des courses étaient organisées en caniVTT, marche et canicross, alors que le dimanche, en plus des deuxièmes manches de caniVTT et canicross, on pouvait s'initier au nordic walking… avec son chien !

Durant tout le week-end, l'association "Extreme dog Alsace" a organisé son cinquième canicross/caniVTT. Les passionnés de ces disciplines ont ainsi pu se rencontrer à l'occasion de courses mais aussi d'initiations au nordic walking.

Pour la cinquième année consécutive, les membres de l'association Extreme dog Alsace ont investi le stade de football de Rixheim et ses environs, ce week-end.

Des courses dès le samedi

Le caniVTT nécéssite une bonne coordination entre le maître et le chien - Photo Christophe Schmitt

Dès le samedi soir, des courses étaient ainsi organisées en caniVTT, marche et canicross. Pour les non initiés, ces noms peu courants ne signifient sans doute pas grand-chose.

«Le caniVTT est une discipline où le chien et le maître ne font qu'un, explique Frédéric Simon, président d'Extrême dog Alsace. Mais le maître est sur son vélo, tracté par l'animal. » Bien entendu, le cycliste ne se contente pas d'être passif, loin de là !

Il faut être bien physiquement, et être en parfaite entente avec le chien : ce dernier « est une force, mais peut aussi devenir une difficulté… Il faut réussir à le suivre pour ne pas l'épuiser, et aussi l'éduquer pour qu'il comprenne les instructions concernant le chemin à prendre» , rajoute Frédéric Simon.

Bon esprit

Grandes foulées au moment du départ - Photo Christophe Schmitt Sur le même parcours, allant du stade de foot au parcours VITA en passant par la forêt, les adeptes du canicross sont eux aussi présents. Le principe est le même que celui du caniVTT, à la différence près que l'on au lieu de pédaler. Jean-Gilles, fatigué par sa course lâche : « ce qui est intéressant et qui le plaît dans cette discipline, c'est le contact avec le chien, mais aussi de rencontrer des gens, le tout dans un bon esprit ».

A côté de ces deux épreuves, les adeptes du nordic walking en avaient aussi pour leur compte. En effet, une courses, mais aussi des initiations avaient lieu tout le dimanche, durant les 2e manches de canicross et caniVTT.

Et du nordic…

Marche et nordic walking sont des disciplines qui ont aussi été pratiquées ce week-end - Photo Christophe Schmitt

Le nordic walking s'apparente à de la marche, avec des bâtons.

« En pratiquant cette discipline on fait travailler tous les muscles du corps », rapporte Bernard Rauscher, qui a proposé des initiations pour l'occasion.